Ou comment réaliser le désir 5 commerces au top en quelques jours pour presque rien

 

1

La vie des frères Jumot commence sur le campus, et même plutôt bien, puisqu'Aymeric reçoit très vite une lampe magique, sans doute en raison de sa passion pour la gastronomie.

 

2

Néanmoins, et bien que les jumeaux soient inséparables, on ne va aujourd'hui s'intéresser qu'à Aldéric, puisqu'il a un DLT facile à réaliser sur le campus et un peu plus compliqué à conjuguer avec une vie de famille: il veut mener 5 commerces au niveau 10.

Il achète donc pour 6 111 § le terrain 2x3 "établissement commercial". Dans un grand dortoir, c'est une somme facile à réunir dès le premier jour en revendant tout ce qui ne sert à rien, genre les lavabos en trois exemplaires dans toutes les salles de bains, les armoires dans toutes les chambres alors que les NPC ne s'en servent pas, etc, etc.

Comme les frères Jumot habitent le petit dortoir à cinq chambres, Aldéric est déjà en deuxième année quand il réunit la somme. Il n'a besoin de rien d'autre!

 

3

Il réalise sa première vente, qui ne lui a rien coûté puisque c'est le miroir qu'il a décroché du mur du dortoir, et qui lui rapporte le prix du premier simflouze, grâce auquel il va avoir plus de clients.

 

4

Deux jours plus tard, le commerce est en position 3, et Aldéric est un vendeur accompli.

 

5

J+4 : position 6 et il est temps de chercher un caissier. Aldéric a diversifié sa marchandise, il vend par exemple le nain de jardin qu'il a déterré le premier jour ^^ Mais ça reste des babioles. L'argent n'est pas une fin en soi puisqu'Aldéric ne compte pas investir dans un autre commerce, mais réaliser son DLT sans bouger de sa toute petite boutique.

 

6

Il aura fallu encore tout un jour pour le décrocher, celui-là, il est toujours plus long à obtenir, surtout avec aussi peu de marchandise à réassortir!

 

7

J+6 et Aldéric commence à gagner de l'argent, maintenant que les fournisseurs lui font un prix de gros intéressant.

 

8

En plus, le patron connaît maintenant le tout Zarbville, et étant aspi popularité, il ne s'en plaindra pas!

 

9

Consécration suprême... quand Edouard Plènozas III vient voir de ses propres yeux ce que c'est que ce commerce dont tout le monde lui parle, c'est que vous êtes devenu un rival sérieux à ses yeux. Vous savez que vous avez réussi !

 

10

Le secret pour tenir: bien cadenasser les désirs importants pour avoir une bonne aspiration...

 

11

... et pouvoir utiliser l'énergiseur. Comme Aldéric est un sacré paresseux avec un seul point d'actif, il en a déjà explosé trois en une semaine !

 

12

En plus, ça dispense d'avoir des toilettes, ce qui dissuade les clients de squatter et de se plaindre quand elles sont sales! Notons au passage qu'Aldéric s'est spécialisé dans les affiches et produits dérivés du cinéma et de la littérature, sa passion.

 

13

Il a fini par en construire quand même, maintenant qu'il a embauché Lydia Couderc de Takemizu pour tenir la caisse. Eh oui, elle prend l'avion tous les matins pour venir bosser^^

 

14

Ayé, au bout d'une grosse semaine, le plus dur est fait! Dans quelques heures, le jeune homme aura réalisé son DLT.

 

15

Lydia et son patron commencent par s'octroyer une pause bien méritée au fond du jardin...

 

16

Pendant ce temps, les clients s'impatientent devant une caisse vide, surtout s'ils ont tendance à avoir un petit peu mauvais caractère comme certains militaires ^^

 

17

Youpi! Maintenant, Aldéric peut à nouveau obtenir le souvenir "un commerce au top du classement".

 

18

C'est chose faite dès que les clients peuvent de nouveau passer en caisse.

 

19

Ensuite, on recommence. On peut licencier la caissière. Aldéric aura gagné une amie étrangère, et Lydia aura appris à se servir d'un tiroir-caisse, ça lui servira peut-être un jour!

 

20

Olivia Chimère trouve cette méthode lamentable :p

 

21

Au contraire, Aldéric est ravi. Vous lui dîtes de rester assis en attendant de repasser niveau 9, monsieur un seul point d'actif, et vous ne pouviez pas lui faire plus plaisir !

 

22

Stéphane Lautomatt: -C'est une honte, jeune homme! Vous discréditez toute la profession! Je me plaindrai à la chambre syndicale du commerce de détail et de l'artisanat!

 

23

Attention, plus qu'une étoile à reperdre et à regagner !

 

24

Et c'est encore le général qui se rend utile...

 

25

Et voilà! Prochain DLT: célébrité de la cuisine. Mais pour l'instant, Aldéric va retourner en cours. Après tout, il n'est qu'un petit étudiant de deuxième année !

 

Page suivante...