1

Aujourd'hui, direction le 51 de la route de nulle part. C'est quoi, ça? Non, non, non, le général ne veut pas être ultrasim, il veut être.. encore général. Je change son DLT!

 

2

Ici non plus, ce n'est pas lundi matin.

 

3

Robert, qui s'est stabilisé contre son gré avec la fille d'Alphonse Lours, pense beaucoup à elle en ce moment, mais il a d'autres projets à long terme. (Loisirs créatifs)

 

4

Ah, ça y est, maxis se manifeste.

 

5

Au petit-déjeuner, Tank ne parle que de son prochain départ pour le campus.

 

6

De la part de Rob, ça n'étonnera personne, mais je ne comprends pas que Tank ait lui aussi ramené une alien de l'école, lui qui ne veut surtout pas contrarier le général :O

 

7

A 18h, je suis assaillie de messages. Oui, oui, c'est bon!

 

8

Pas de temps à perdre, du coup.

 

910

Puis le petit, avec une redéco en cours de route :p

 

11

Le dîner est un peu tendu, forcément...

 

12

Mardi, on constate encore une fois que les militaires ne sont pas très responsables..

 

13

Et tandis que Rob rentre du lycée avec sa copine, l'hélicoptère du général soulève la poussière zarbvilloise...

 

14

Et le général devient... général xD Il ne se sent plus et veut faire de sa méthode de préparation physique une technique légendaire.

 

15

Plus tard, c'est Rénald qui devient ado, aspi richesse. (Enfant prodige)

 

16

Au dîner, encore une "indésirable"... Le général se dépêche de vider son bol pour abréger cette épreuve ^^

 

17

Mais Rénald ne se laisse distraire par rien. C'est limite des idées fixes, là.

 

18

C'est le dernier jour d'adolescence de Tank, le proviseur Gaël Vaillant doit vite venir l'accepter afin qu'il ait un bon dossier pour la fac l'académie.

 

19

Tandis que Rénald découvre sa passion pour les sciences, le général convainc M. Gaillant sans problème.

 

20

Mais ça ne fait pas que des heureux. Rob rêvait déjà d'échapper à la tyrannie paternelle, maintenant en plus, il doit aller à l'école privée :(

 

21

Le lendemain matin, on prend les mêmes et on recommence. Le départ de Tank est l'événement du moment.

 

22

Sauf pour Rénald qui voulait faire une bise à son frère... oh, si c'est pas mignon :)

 

23

Général Buzz: -Ah, Robert, je dois visiter une de nos bases éloignées ce matin. Si je ne suis pas rentré à votre retour, je compte sur vous pour vous discipliner vous-mêmes.

 

24

La sinistre vérité, c'est que le général est parti "pacifier" les indigènes d'une colonie zarbvilloise.

 

25

Bien sûr, les colonies, ça se pille...

 

26

Le général est approché par cette rebelle qui aime la violence.

 

27

Il lui propose d'aller en discuter à l'intérieur de peur de provoquer des émeutes.

 

28

C'était un piège! Elle l'attaque vicieusement avec un oreiller! Mais le général était sur ses gardes et il réplique.

 

29

Il saute sur l'assaillant!

 

30

Il la maîtrise sans peine avant de lui passer les menottes. Il fait pas partie des troupes d'élite pour rien, le général Buzz!

 

31

L'ennemi reconnaît sa défaite, et le général reçoit une énième décoration.

 

32

Néanmoins, il doit bientôt rentrer à Zarbville, alors il négocie une trêve avec le chef des rebelles.

 

33

Bien sûr, il laisse un agent sur place, afin de rester informé de l'évolution de la situation.

 

34

Son devoir accompli, il peut rentrer au QG.

 

35

Ne pouvant être là à temps pour partir avec Tank, il le retrouvera directement sur le campus.

 

36

Tank est à un jour de devenir adulte (à 18h, quoi) et Robert à quatre.

 

37

Tank arrive le premier et passe d'abord au service des bourses.

 

38

Le général le rejoint comme prévu.

 

39

Général Buzz: -Mais... qu'est-ce que c'est que cet accoutrement?! Va tout de suite revêtir la tenue réglementaire!!

 

Page suivante...