Encore deux semaines en un billet pour une famille jouée pour la première fois il y a quelques années et reprise aujourd'hui.
Officiellement, Véronique et Stéphane sont fabricants de jouets "de génération en génération" et leur fille Mélodie se rebelle contre cette tradition.
En réalité, Véronique est paresseuse et ne supporte pas la fatigue de l'atelier, voulant juste être mère au foyer; Stéphane veut être policier et Mélodie réussir sa scolarité.
De plus, le cabanon au fin fond du jardin peut difficilement passer pour une fabrique de jouets, bref, encore une famille la Bonne Affaire qui ne fera pas de commerce pour l'instant.

 

1

L'emploi du temps de Véronique en ce premier lundi sera donc plutôt:
-d'adhérer au club de jardinage
-d'adopter le vieux Max
-d'aider sa fille à faire ses devoirs
C'est déjà bien.

A la fin de la semaine, Mélodie a été acceptée en école privée et a déjà décroché plusieurs bourses.

 

3

C'est Wonder Woman puisqu'elle remplit sa barre de physique en quelques minutes sur leur banc Epuisator. Je sais que c'est un bug Quartier Libre d'avant patch, je crois?, mais moi je n'ai jamais connu cette période ni eu ce bug, donc mystère. Merci le bug^^

 

2

Deuxième semaine et rituel du matin chez les Lautomatt: Véro se lève et va se remettre de cet effort dans le fauteuil, tandis que Stéphane fait le lit avant d'aller travailler.

 

4

Encore un incendie, je ne sais pas ce qu'ils ont à Zarbville, peut-être une influence du climat chaud? Enfin après avoir dîné brûlé avec son ami David Jacques, Mélodie part acheter des vêtements et un portable.

 

5

Mélodie se fait charmer par ce jeune homme, mais cette biatch de blondasse vient les interrompre. Jalouse, va, avec ta robe de grand-mère >[

 

 

6

Pendant que Jérémi Tomane se fait vampiriser sous le regard de sa femme...

 

7

...Mélodie adopte elle aussi le rose mais en version non-grand-mère.

 

8

Avant de partir, elle voit Mme Tomane subir le même sort que son mari, au-dessus de Gilbert Jacquet qui se demande pourquoi ils ne pouvaient pas aller faire ça ailleurs.

 

9

Mardi, Max qui était déjà vieux, a atteint le bout du chemin. Il repose en paix depuis je crois, car on n'a jamais vu son fantôme en six jours.

 

10

Jeudi, Véronique a préparé une omelette norvégienne pour l'anniversaire de Stéphane.

 

11

Mais celui-ci grandit avant qu'on n'ait eut le temps de la flamber (membre exemplaire).

 

12

C'est pas grave, il n'est pas trop tard.

 

13

Dehors, Stéphane se moque du feu de cuisine provoqué par Véronique, ce qu'il fera toute la semaine. C'est pas très gentil, ça, brigadier Lautomatt!

 

14

Allez, bon anniversaire quand même!

 

15

Vendredi, c'est l'inspecteur Lautomatt qui rentre du travail avec son jeune collègue Jérôme Larson, tandis que Véronique développe une aspiration secondaire à l'amour...

 

16

Jérôme doit le sentir car il se confie à Véro sur sa relation avec la factrice Jeanne Marques. Il a des sentiments pour elle, mais a peur du passé chargé de Jeanne. Lui est un garçon simple, il se sent dépassé par la situation.
On aurait cru qu'il se serait plutôt confié à Jodie, mais peut-être qu'il préférait une oreille neutre, extérieure.

 

17

Et il ne croyait pas si bien dire: pendant que Mélo traîne avec sa pote Chantal Fontaine derrière la maison...

 

18

...devant, Jérémi Tomane qui passait par là (et qui a été invité à se faire dévampiriser), s'en prend violemment à Jérôme. Quel hypocrite ce Tomane! Va retrouver ta femme et ton fils et laisse Jeanne tranquille!

 

19

Samedi, l'inspecteur Lautomatt devient lieutenant! Il faudrait peut-être aussi songer à la retraite bientôt car ultrasim, ce n'est plus de son âge, et Larson s'en charge.

 

20

Soudain, Véro lâche son homard...

 

21

...pour vieillir avec le sourire et le score maximum, pilier de la famille (et un élégant tailleur). Stéphane décide tout de suite qu'ils ont mérité un petit week-end à la montagne.

 

22

C'est vrai, Mélodie est assez grande pour rester toute seule, et ils n'ont jamais quitté la banlieue de Zarbville.
Le pauvre Thomas Nguyen, derrière, doit avoir les boules, lui qui est toujours seul après que Clara Vonderstein lui a préféré Yohann Hsu.

 

23

Le taxi arrive. Stéphane, toujours prévenant, se charge de la valise.

 

24

Ils descendent au Repaire du Chasseur, un établissement modeste mais bien situé.

 

25

Les Lautomatt découvrent la neige à l'âge où eux aussi ont le sommet enneigé. C'est beau!

 

26

Véro n'a pas l'habitude du froid et s'emmitoufle bien, même si au vu de la tenue de la guide, il ne doit pas faire SI froid que ça.

 

27

(Vas-y, Stéphane, me casse pas mon trip avec tes bulles de pensée douteuses mf_laughbounce2)

 

28

Entres deux excursions, Véro se fait embêter par cette petite peste blonde, Laure Dumas, même pas le respect des cheveux blancs!

 

29

Non mais franchement! Si les gens ne sont plus fichus d'élever leurs enfants correctement, ils devraient les garder chez eux!

 

30

Et vous croyez qu'elle se repentirait, l'insolente!

 

31

Petit chameau, va, continue comme ça et tu finiras nounou, haïe de tous!

 

32

Heureusement, les Lautomatt l'oublient vite pour ne garder que de bons souvenirs, polka, massage, crêpes...

 

33

Et il est temps de rentrer retrouver Mélodie, qui doit avoir fini de se préparer pour le campus.

 

34

En effet, dimanche en fin de journée, Mélodie quitte Rivazur.

 

35

Pour le campus de la fiesta (bourses: 3750§).

 

36

Escortée par le lieutenant Lautomatt, bien sûr!

 

37

Eh oui, Stéphane, elle grandit et toi, tu rapetisses, c'est la vie!

 

38

A bientôt, Mélo!

 

Page suivante...